Cette méthode a été expérimentée par mon expérience personnelle. J’espère que le partage sera bien reçu.

L’anglais est devenu une langue incontournable aujourd’hui. Quelque soit votre domaine d’études, les meilleures thèses, recherches sont en anglais. Donc si vous voulez aller loin […] dans ce monde, il faut impérativement, si ce n’est déjà en cours, que vous vous mettiez à l’apprentissage sérieux de la langue anglaise. Il ne s’agit pas de dénigrer sa propre langue mais plutôt de s’ouvrir aux autres : il y a une différence. Comme me disait un vieux, ‘’apprendre une nouvelle langue n’est jamais une perte de temps.’’ Autrement dit, plus vous connaitrez de langue, plus vous connaitrez, tout simplement. 😉

Passons à la méthode maintenant.

Un de mes professeurs d’anglais m’a une fois dit une phrase intéressante et qui m’a marqué depuis lors : « il faut que vous appreniez à penser en anglais ». Qu’est-ce que cela veut dire ?

Bonne question.
Faites la remarque : la plupart des gens, lorsqu’ils veulent parler anglais ou utiliser l’anglais font de la traduction interne, c’est-à-dire  ils pensent en français (par ex) d’abord puis traduisent en anglais. Voyez-vous comme ce chemin est long et fastidieux ? Non ? C’est comme qui dirait va à droite, puis va à gauche, pourquoi ne pas aller directement à gauche au lieu de passer par un raccourci qui en fait n’est même pas un raccourci ? Donc, je répète : apprenons à penser en anglais pour pouvoir parler anglais … Mais comment arriver à ce stade ?

Je n’ose pas prétendre être bilingue, loin de là. Mais je me suis dit pourquoi ne pas partager ma propre expérience puisque souvent me demande-t-on « où as-tu appris l’anglais ? »

Comment penser en anglais si on utilise l’anglais qu’une fois par semaine c’est-à-dire en cours d’anglais ? Comment maitriser cette langue si on ne la pratique pas tous les jours ? Comment la pratiquer dans un pays où tout le monde parle tout sauf anglais ? La réponse c’est : dans sa chambre (haha)

Je vous explique : vous prenez une série américaine, britannique, indienne… votre choix mais qu’elle soit en anglais. Vous regardez un épisode(ou plus si vous avez le temps) par jour avec des sous titres français au début pour pouvoir faire l’analogie entre les deux pendant un certain temps. Et après quelques temps (lorsque vous aurez compris que « traduire c’est trahir » (ne vous en faites pas, vous le saurez le moment venu), vous allez changer les sous titres français en sous-titre anglais. De ce fait, vous allez commencer à entrer dans le monde de la langue anglaise dans le sens où vous allez directement penser en anglais : au début, vous essaierez peut être de traduire les mots français en anglais, c’est sûr mais à un moment donné, votre cerveau, cela va l’épuiser, et il va aller  à ‘’gauche’’ directement (souvenez vous plus haut 😉 ).

Cela ne se fera pas en un jour ni en une semaine, ni en un mois… pour dire que ça va prendre du temps…beaucoup de temps mais si vous êtes vraiment motivés à apprendre, boire, digérer, cette langue qu’est l’anglais…vous ne sentirez pas le temps passer.

Aussi, ce serait bien de chatter avec vos ami(e)s (intéressé(e)s) en anglais au lieu de chatter en français. Encore une fois, ce ne sera pas facile au début mais avec le temps, vous ferez des fautes, les corrigerez, apprendrez, retiendrez et donc progresserez.

A côté de cela, prenez le temps de lire des livres en anglais. Lorsque vous rencontrez un mot ou une expression que vous ne connaissez ou ne comprenez pas, notez-la avec sa signification dans un cahier (de vocabulaire) pour la relire plus tard. Sans oublier les exercices de grammaire. Je vous conseille de commencer à la base. Cherchez un livre d’exercice de grammaire anglaise avec correction. Et faites tout.

Pour finir, au cours de ce voyage de découverte, les principales qualités à avoir sont :

  • la patience : vous ne pouvez tout comprendre aujourd’hui, la connaissance a besoin de temps pour ‘’métaboliser’’ dans notre corps.
  • la régularité : il vous faut en faire un quotidien. Apprenez tous les jours. Que cela dure une heure de temps, 20 minutes, c’est pareil… il faut une certaine régularité pour  se rapprocher de la progression.
  • fun : amusez-vous en apprenant, vous apprendrez plus vite. Ce sera un amusement relax et dans la discipline. Je vous garantis, y a pas mieux pour apprendre.

Voilà. J’espère vous avoir éclairé un peu sur mon expérience de la langue anglaise.

Abdoul Khadre Diallo

4 thoughts on “Apprendre l’anglais dans sa chambre

  • Doudou Seydi Sine

    Hello article intéressant, et t’as raison j’ajouterais juste qu’il faut aussi transformer son environnement en Anglais: ton PC/Laptop, ton portable, tes films et séries, tes préférences de navigation aussi.
    Faudrait aussi s’armer d’un dictionnaire à portée de main: Google Trad, Linguee ou Reversi

    Répondre
  • Alassane DIAGNE

    Je suis une preuve du résultat de cette méthode. J’étais nul en anglais à l’école, mais grâce à Jack Bauer, j’ai amélioré l’écoute et la compréhension de la langue. Après pour parler et écrire, il a fallu être au contact de gens qui ne parlait qu’anglais. En tout cas merci pour le partage 😉

    Répondre

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *