Apprendre les technologies sans internet

La mission de Volkeno est de démocratiser l’accès aux connaissances et aux opportunités au Sénégal.

Il y a quelques mois, nous avions lancé une offre de formation en marketing digital et j’avais reçu beaucoup de candidatures. Dont une jeune femme. Celle-ci m’a été recommandée par une connaissance. Je l’ai interviewée et une chose qu’elle m’a dite et qui m’a marquée fut qu’elle cherchait de l’emploi ou un stage depuis je pense 4 ans

Il m’arrive de temps en temps de repenser à ce chiffre et de me dire que en fait, ce système éducatif actuel n’est pas fait pour nous rendre indépendant : intellectuellement, financièrement ou même humainement tout simplement. 

Comment peut-on passer 5 années à faire des études supérieures ? Et ne pas avoir fait un seul stage ? Comment peut-on dépenser 5 millions en 5 ans et sortir pour chômer ?

Comment peut-on apprendre le Droit pendant 5 ans ? Et devenir vendeuse de « Thiaff »(arachide en wolof) ? 

Un Défi et des Challenges

Face à ce défi, mon équipe et moi lancions donc le programme Bakeli en Juillet 2016. L’objectif de Bakeli est simple : Former les jeunes dans les technologies gratuitement puis les insérer professionnellement. On a donc fait tourner Bakeli pendant 1 an et nous sommes arrivés à former 55 personnes : hommes et femmes. Les 20 aujourd’hui travaillent et perçoivent un salaire chaque mois auprès d’entreprises présentes au Sénégal. 

Durant Bakeli, nous avons eu beaucoup de challenges notamment, les coupures de courant, la lenteur et l’instabilité d’Internet. Un autre challenge de taille fut le fait de ne pouvoir avoir dans nos locaux que 12 apprenants par mois. Alors que derrière , des dizaines de milliers de personnes attendaient d’être formées (en programmation, en design, en marketing etc). Depuis le lancement de Bakeli, nous avons eu plus de 500 candidats. On a pu former que les 10% puis insérer les 3%.

De toute évidence, cela ne suffit pas. D’autre part, le nombre d’entreprises prêtes à prendre des personnes formées à Bakeli diminuait. Certes, ceux-cis devaient encore gagner de l’expérience, mais la vérité, selon nous, c’est qu’il n’y a pas assez d’entreprises au Sénégal. Donc le modèle actuel de Bakeli n’est pas viable puisque pour former quelqu’un , il nous faut aussi lui trouver un stage. La solution pour nous donc est de créer plus d’entreprises. Mais pour cela, il faudrait que tout le monde crée ou participe à créer de la valeur dans notre pays. Et la première étape pour y arriver, c’est d’obtenir de vraies compétences : en développement, en design, en marketing. 

Que faut-il faire à présent ?

Il nous fallait faire plus et différent, donc nous avons réfléchi, nous avons observé notre environnement. Et nous nous sommes rendus compte que la plupart des personnes au Sénégal utilisait des clés USBs pour transférer des données, des fichiers, des films… en gros du savoir. On s’est donc dits comment utiliser ce genre d’appareils pour former les gens aux technologies tout en se passant d’Internet et de l’électricité. Ces 2 ressources, nous le savons, ne sont pas tout le temps disponibles au Sénégal. C’est là qu’on a décidé de créer Andu : un appareil multi-forme qui permet à n’importe qui d’apprendre les technologies sans Internet . 

Aperçu de Andu en images

Avec Andu , vous avez accès à des cours en vidéos, à des quiz pour vous évaluer, à des projets pour vous entraîner, à des logiciels et à une communauté d’apprenants. Nous partageons tous cette même douleur qui est d’être isolé chez soi, sans Internet sur son ordinateur, et pas moyen de coder, d’apprendre et de gagner de l’expérience. Donc avec Andu, vous ferez partie d’une communauté d’apprenants qui va vous épauler, vous soutenir, durant tout votre apprentissage. Mais il ne s’agit pas juste d’apprendre. L’apprentissage doit être sous-tendu par un objectif, une ambition voire une vision : des opportunités de servir à sa communauté, son pays, son continent, en créant de la valeur. 

Andu n’est pas juste un appareil ou un logiciel. C’est un moyen d’acquérir des compétences, un savoir-faire pour ensuite créer de la valeur dont profitera un groupe de personnes autre que nous mêmes. 

 

Qu’est-ce que Andu peut vous rapporter ?

Andu est aujourd’hui le moyen le moins cher, le plus efficace et le plus rapide d’apprendre les technologies au Sénégal, sans dépendre d’Internet. A la fin de votre apprentissage, vous passerez différents types d’examens qui feront l’objet de certifications. L’idée derrière les certifications est de certifier les personnes que nous formons ou avec qui nous travaillons pour les recommander ou les insérer professionnellement plus facilement. oi(0′

Beaucoup se disent être des développeurs alors qu’ils ne savent pas respecter des délais, des normes ou un cahier des charges. Beaucoup se disent être des designers alors que leurs applications ne sont pas utilisées. Beaucoup se disent Marketers alors que personne ne les connait. Il ne s’agit pas juste de décrier les problèmes. Il s’agit de complètement changer la façon dont on pense les problèmes. Et ce que nous vous offrons aujourd’hui pour faire cela, c’est Andu un moyen d’obtenir de vraies compétences aux standards internationaux. 

Pour en savoir plus sur Andu, vous pouvez visiter la page Andu.

Vos feedbacks, questions et remarques seront les bienvenus.

Je vous remercie. 

Auteur : Abdoul Khadre Diallo – CEO de Volkeno

Laisser un commentaire

 

This is a demo store for testing purposes.

%d blogueurs aiment cette page :